Accueil / Actualités / Tunisie / La grève de l’édito

La grève de l’édito

Les quotidiens Le Temps (en langue française) et Assabah (en langue arabe), édités parDar Assabah, sont sortis ce vendredi 17 août sans le traditionnel édito, un rectangle vide prenant sa place dans l’édition du jour.

Jamel Bourigua, directeur de la rédaction d’Assabah, a expliqué que l’annulation de l’édito de ce vendredi est une forme de protestation contre la possible nomination de Lotfi Touatià la tête de Dar Assabah.

Cette nomination suscite des inquiétudes de la part des journalistes de la maison de presse au sujet de la ligne éditoriale des deux journaux, a poursuivi Jamel Bourigua. Ces derniers jours, plusieurs syndicats de journalistes ont protesté contre les nominations sans consultation des gens de la profession à la tête des médias avec l’Etat comme actionnaire principal.

 

Check Also

Augmentation de 10% des tarifs de transport public en Septembre

Nidhal Battini chargé de mission auprès du ministre du transport  a annoncé dans la matinée du ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *